L’eau potable fait partie des droits de l’Homme. Or en Suisse, aujourd’hui, il n’est pas certain que l’eau du robinet ne contienne pas des pesticides ou du nitrate. Cet état de fait n’est pas acceptable. C’est pourquoi IP approuve l’initiative eau potable.

Le fort taux de nitrate provient surtout de la production animalière intensive, uniquement possible grâce à la nourriture importée. Tu trouveras ici des informations plus détaillées à ce sujet. L’OFEV écrit dans son tout dernier rapport que ce serait le nitrate qui pollue le plus fortement la nappe phréatique.

IP se prononce en faveur de l’initiative eau potable, car l’eau – à côté de l’air et du sol – constitue une base importante pour toute forme de vie terrestre. Dans une société intégrale, ces bases sont largement valorisées. L’eau est une denrée alimentaire qui nous est donnée en cadeau par la nature. La qualité de notre eau potable vitale est donc en étroit rapport avec notre santé. Les méthodes de l’agriculture et de l’élevage ont des incidences considérables sur l’eau potable. C’est pourquoi il faut pour l’agriculture de nouvelles conditions-cadres qui font appel à notre responsabilité envers tous les êtres humains et envers notre environnement – sans omettre le bien-être des agriculteurs.

La Suisse est le château d’eau de l’Europe. Notre manipulation de l’eau a donc un impact sur toutes les personnes qui vivent en aval de nos frontières. Nous sommes coresponsables de leur bien-être.

Lien : https://www.initiative-sauberes-trinkwasser.ch/fr/