Nous vivons à une époque où tout se dit. Il existe des centaines de livres, des milliers d’émissions, des millions d’articles et des milliards de Tweets sur chaque sujet revêtant une importance pour nous en tant qu’humanité et pour moi en tant qu’individu.

Il en est de même pour des sujets politiques pertinents. Exploitation et empoisonnement de notre espace vital, fossé qui se creuse entre les riches et les pauvres, discrimination des impuissants, montée des populistes et dictateurs, développements pathologiques dans le secteur de la santé, chasse de plus en plus insensée à l’argent, la reconnaissance, le pouvoir et la consommation… tout est déclaré et documenté dans sa globalité. Tout ce qu’il y a à dire sur les causes et les solutions possibles a été dit. Toutes les opinions et leur contraire ont fait l’objet de discussions. Tous les arguments ont été mis sur la table.

Et maintenant ? Que faire s’il n’y a plus vraiment rien de nouveau à lire, à entendre ou à échanger ? Quoi de neuf après que tout a été dit ?

À chacun de décider pour soi. La réponse pour moi est : ressentir, réfléchir puis agir ! Et j’espère que, aussi bien en interne qu’en externe, ceci relèvera du style de travail de PI et sera également un appel à tous : ressens, réfléchis puis agis ! On a assez parlé.

Tom Amann
Coordination de projets PI